Le premier ordinateur
En savoir plus


Docteur Folamour :

Comment la guerre froide se transforme en guerre nucléaire avec un Peter Sellers magistral dans l'interprétation des trois rôles principaux, le colonel Lionel Mandrake, le président des États-Unis Merkin Muffley et le docteur Folamour...

Toute l'histoire sur Wikipédia

John von Neumann :

John von Neumann s'est beaucoup intéressé aux applications scientifiques liées à la guerre. Sa théorie des jeux en témoigne ainsi que sa participation de 1943 à 1955 au laboratoire national américain de Los Alamos où il a participé au projet Manhattan, calculant notamment la hauteur optimale de l'explosion de la bombe A pour assurer un impact optimum.

Il est vrai que la construction des premiers ordinateurs a été largement permise par le soutien des militaires qui voyaient là des machines propres à effectuer des calculs de balistique, des opérations de chiffrement et de décryptage et sans doute bien d'autres choses...

La vie de John von Neumann sur Wikipédia
En savoir plus sur l'architecture von Neumann

Alan Turing :

Connu pour la façon dont il s'est suicidé après avoir été condamné pour homosexualité (c'était en 1954) et tout autant pour sa "machine" et ses contributions au crackage d'Enigma, Alan Turing pourrait aussi l'être pour avoir écrit le premier programme d'échecs au monde. Malheureusement, comme il n'y avait pas d'ordinateur assez puissant à l'époque les calculs de l'ordinateur ont été simulés par Turing lui-même "à la main", ces calculs durant une demi-heure pour chaque coup. Et... le "programme" a perdu. C'est sans doute pour cette raison que cette anecdote ne fait pas partie de la grande histoire de l'informatique.

La vie d'Alan Turing
En savoir plus sur la Machine de Turing

Machine de Turing en Légo :

Le projet RUBENS est un projet pédagogique réalisé à l'ENS de Lyon. C'est une machine de Turing simple qui permet aux non-initiés de visualiser son fonctionnement. Son mécanisme est entièrement réalisé en LEGO®.

Le site du projet Rubens

Les premiers ordinateurs :

Pour en savoir plus sur chacune des machines, cliquez : Zuse 3, ENIAC, Colossus Mark 1 , SSEM, EDSAC, Manchester Mark I, CSIRAC, CUBA (SEA).

Et comme on va plutôt parler maintenant du code plutôt que des ordinateurs, si vous êtes en manque, vous pouvez compléter votre culture en continuant de lire l'histoire des ordinateurs sur cette page de Wikipédia.

Crédit images :
Sommaire - Voyage au pays du code