Les précurseurs
Quand Leibniz se met à rêver d'un ordinateur

Pascaline Pascaline
Si l'on considère qu'un ordinateur est une machine à calculer exécutant automatiquement des procédures à l'aide d'instructions élémentaires, il faut reconnaître qu'au début du XIXe siècle, tous les ingrédients étaient déjà disponibles. Il ne restait plus qu'à les associer, ce qui va quand même prendre un certain temps.

Pour la machine à calculer, c'est Blaise Pascal qui en serait le concepteur dès 1642 avec sa future Pascaline. Cette machine a inspiré par la suite de nombreux projets notamment chez Leibniz et Babbage dont nous reparlerons bientôt.

Le manuel d'algèbre d'Al-Khwârizmî Le manuel d'algèbre d'Al-Khwârizmî
Pour les procédures, autrement dit les étapes à suivre logiquement pour résoudre un problème, il faut faire appel à l'algorithmique, un bien grand mot direz-vous, mais un concept déjà développé par Euclide, 300 ans avant notre ère. Les algorithmes furent recensés au IXe siècle par le savant perse Al-Khwârizmî célèbre pour son "Abrégé du calcul par la restauration et la comparaison" autrement dit l'algèbre. Tout cela n'est donc pas bien nouveau.

Quand aux instructions élémentaires, autrement dit ce fameux "code" qui va nous intéresser principalement, il existait déjà sous une forme rudimentaire dans certains automates et autres boîtes à musique.

Gottfried_Wilhelm_von_Leibniz Joueur d'orgue
Il était même séparé du mécanisme, et donc modifiable à volonté, dans les orgues de barbarie. En effet, il suffisait d'en changer la bande perforée pour jouer un air différent.

Tout existe donc à cette époque pour, sinon fabriquer, du moins concevoir un ordinateur.

C'est si vrai que dès le XVIIe siècle, un certain Leibniz, considéré comme le dernier "génie universel" de l'humanité, imagine une langue hypothétique qui permettrait d'exprimer la totalité des pensées humaines, et qui pourrait résoudre des problèmes par le calcul grâce au "calculus ratiocinator", une sorte de super machine à calculer. Non seulement Leibniz rêve d'un ordinateur, mais en plus, il imagine l'intelligence artificielle !
Gottfried_Wilhelm_von_Leibniz Gottfried Wilhelm von Leibniz


Alors, tout va bien dans le meilleur des mondes, et en avant pour la construction de nos ordinateurs ?

Hé bien, tout n'est pas si simple ! De nos jours, une méfiance, semble-t-il justifiée, existe envers l'utilisation de nos données personnelles par les géants de l'informatique en général et du Web en particulier (les fameux "GAFA"). Et puis, cette fameuse intelligence artificielle (IA), saura-t-on la maîtriser ?

Révolte des canuts
Ce genre d'interrogation n'est pas nouveau, en témoigne la révolte des canuts qui a eu lieu dans la première moitié du XIXe siècle. Elle a eu pour cause essentielle le remplacement des machines à fabriquer de la soie par des machines à tisser mécaniques programmables conçues par Joseh Marie Jacquard.

***

Tout cela nous donne de bonnes raisons de tenter d'en savoir plus sur les ordinateurs et ce fameux code, si on veut un peu mieux comprendre ce qui nous arrive et ce que sera notre futur, vous ne croyez pas ?

Sommaire - En savoir plus